Bernard Allaire

Portrait de face de Bernard Allaire, historien

Historien

Bernard Allaire est un historien québécois vivant en France, spécialiste des sociétés et des économies urbaines et maritimes de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Il est impliqué dans plusieurs projets de recherche à caractère historique et archéologique avec des chercheurs européens et nord-américains. Il aime particulièrement les projets historiques qui viennent compléter le travail de l’archéologie, mais également l’histoire des sciences et techniques, des métiers et les réseaux de correspondances. Il travaille dans les bibliothèques et centres d’archives pour des gouvernements, des collectivités, des universitaires, des juristes et des particuliers à l’identification, la numérisation et la translittération de sources manuscrites pertinentes. Il est entre autres l’auteur de : Pelleteries, manchons et chapeaux de castor, Québec/Paris, Septentrion et PUPS, 1999 (Prix Falardeau) et de Crépuscules ultramontains, Bordeaux PUB, 2008 (Prix Desgraves) et La Rumeur dorée : Roberval et l’Amérique, Montréal, La Presse et CCNQ, 2013. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs, publié dans des revues et donné des conférences, mais l’essentiel de son travail est cependant constitué par des rapports de recherche non publiés ou confidentiels sur une vaste gamme de sujets.

Monsieur Bernard Allaire collabore au projet de Dépouillement d’archives et de sources historiques européennes du 16e siècle, qui fait partie des projets de l’Axe 1 – Patrimoine archéologique : analyse, conservation et restauration.